La Deûle, Portrait passager #5

À l’occasion des travaux de modification et d’entretien de l’écluse de Don (Nord) par les Voies navigables de France, celle-ci a totalement été mise à sec. Les membres de l’association ont eu l’opportunité de photographier ce chantier insolite de grande envergure. En effet, l’écluse ayant une longueur de plus de 146 mètres a subi des modifications importantes, notamment le remplacement de ses portes en amont et en aval. L’une d’elles, datant de la construction de l’écluse (1956) était totalement recouverte de moules d’eau douce !

______________________________

Publicités

La Deûle, Portrait passager #4

À l’arrivée du printemps, nous avons eu la chance de profiter d’une lumière de fin de journée magnifique au cours de notre quatrième sortie sur les chemins de halage d’Haubourdin. Le territoire de la Deûle présente des ruptures dans notre paysage. Cependant, il est également le support de mobilités douces.

______________________________

La Deûle, Portrait passager #3

Il y a déjà plus d’un an, nous avons photographié le paysage de la Deûle et plus particulièrement le Port de Lille au cours de cette troisième sortie thématique. Entre paysage industriel et port de plaisance, nous avons rencontré les habitants des péniches dans le quartier des Bois-Blancs en pleine mutation.

______________________________

La Deûle, Portrait Passager #1

La Deûle est une composante fondamentale du paysage et de l’organisation du territoire. Elle représente un élément fondateur de la cité lilloise et lui a donné son nom. Successivement commerciale, défensive et industrielle, elle a toujours été un support aux actes d’urbanisation de la ville. Aujourd’hui, ce territoire est en pleine mutation. La Deûle qui semblait complètement oubliée reprend un rôle à l’échelle de la métropole.

Le projet photographique saisit un instantané de ce paysage en devenir en trois séquences.

– De la Citadelle à Wambrechies

– De Wambrechies à Deulémont

– De la Citadelle à Bois Blancs

Nous avons développé à travers ces séquences une approche critique, sensible et documentaire.

Un regard critique pour déceler les discontinuités à travers le paysage, s’interroger sur les nouvelles constructions, comprendre l’histoire des lieux et interpréter ce qu’il en reste.

Une démarche artistique pour mettre en avant le caractère des lieux, un travail qui a rapport au graphisme, à l’action de saisir quelque chose de beau. Comment un paysage peut-il se retrouver dans un détail et inversement.

Un reportage photographique pour faire un instantané du territoire amené à se transformer. Il nous semble important de témoigner de ce moment de transformation du paysage à travers un objectif.

______________________________

Carte sortie 1